×

Tout ce que vous devez savoir.

Gustave Tchouamo

Directeur Général GMS Consulting

Avant Propos

Il y’a encore quelques années, le métier de prestataire de conseil et celui de la formation n’étaient pas organisés et codifiés en Afrique. Les référentiels demandés en entreprise pour les consultations reposaient sur le champ de compétences spécifiques du consultant et sur ses années de pratique du métier. La démarche n’était pas uniformisée et encadrée par des pratiques professionnelles reconnues. Tous les consultants étaient des autodidactes qui à partir de leurs expériences individuelles, se forgeaient chacun une démarche d’intervention.

Je me rappelle encore de certains échanges que j’ai eu avec des collaborateurs, tous des professionnels du conseil connus dans le métier (animateur de formation, formateur, promoteur de cabinet conseil, consultant indépendant, consultant de cabinet…) au cours de nombreuses occasions auxquelles j’ai participées. Le débat était toujours porté sur les difficultés pour l’africain à travailler et se frayer une place dans le métier face à la concurrence occidentale, au lobbying et au réseautage.

Trois expériences ont particulièrement retenu mon attention durant ces échanges.

La première se situe trois ans en arrière, lors d’un colloque à Yaoundé portant sur la pratique des APC (Approche Par Compétence) dans les structures de formation professionnelle au Cameroun. J’avais profité de cette rencontre pour me rapprocher des collaborateurs et partager avec eux mon expérience.

Pendant nos échanges, un promoteur d’un cabinet conseil nous faisait savoir qu’il venait de rater un important contrat de consultation avec « Avocat sans frontières » qui recherchait « un Consultant international Expert en ingénierie de la formation pour une formation de Formateurs ». Dans le profil on exigeait également que l’Expert ait au moins 10 années de pratique en sa qualité d’Expert. Formateur depuis 16 ans, et ayant déjà pratiqué dans plusieurs pays d’Afrique, il estimait répondre au profil de l’offre à 90%. Ayant une connaissance dans l’organisme, son dossier a été porté vers les dirigeants. Malheureusement sa candidature a été rejetée parce quelle était non seulement incomplète faute de preuves de l’expérience acquise et pour expérience insuffisante. Il aurait appris par la personne qui portait son dossier qu’on aurait préféré un Français avec seulement 10 ans d’expérience.

Dans cette expérience partagée par un pair, il ressort deux choses ; la démarche dans l’interprétation de l’offre et l’éligibilité quant à la compétence et l’expérience requise. Si ce consultant avait été formé sur la « commercialisation des activités du consulting » et pas seulement sur la formation de formateurs, il aurait su interpréter l’offre. D’entrée de jeu, on exige un consultant international, Expert avec 10 ans d’expérience. Cette offre demande en des termes plus simples, un formateur certifié Expert depuis au moins 10 ans appartenant à un Label reconnue dans la prestation de service intellectuel. Ce formateur doit avoir au moins 20 ans (10 ans pour être certifié Expert et 10 ans d’exercice depuis cette certification) de pratique contrôlée régulièrement chaque année par un institut indépendant international agréé au sein duquel il est référencé. Donc le Consultant candidat malheureux n’était même pas éligible pour cette offre malgré ses compétences et ses relations.

La deuxième expérience a eu lieu plus récemment, alors que j’assistais à une présentation d’une offre de formation sur ISO 9001 vs 2015. Le présentateur de la cérémonie, promoteur du Cabinet organisateur de la formation, consultant depuis 9 ans pour des entreprises,  présentait les formateurs qui animeront la session. Il commença par donner le nom du premier intervenant puis son titre : Expert certifié formateur PECB. C’est une erreur grave. Les personnes en salle n’ont rien remarqué et à la fin un peu plus de 10 personnes ont souscrit à l’offre.

La grosse erreur dans sa présentation c’est qu’il démontre son ignorance quant à la certification et sa gradation (niveau), mais il veut la vendre au grand public en attestant qu’il est référent donc qu’il la maîtrise. Il aurait du présenter l’intervenant comme un Formateur, Certifié Expert avec le nom de l’organisme qui l’a certifié à la personne physique, puis il présentait son titre de formateur PECB avec la gradation en cours dans ce label. Le fait que des gens ait souscrit à l’offre ou que personne n’ait fait des remarques cela démontre que le métier est sous l’emprise d’aventuriers qui recherche seulement le profit.

Ma dernière expérience à eu lieu il y’a de cela 5 mois. Au cours d’un échange avec un ami divisionnaire de police à la veille de sa retraite, j’ai remarqué qu’il se plaignait qu’il ignore comment meubler cette retraite et se rendre utile aux autres tout en gagnant de l’argent. Je lui ai fait la proposition de se mettre à son compte et de devenir consultant conseillé judiciaire privé (forme de détective privé) auprès des institutions de crédit ou financières. Son expérience dans la filature, le renseignement et les rouages du milieu lui donne déjà les compétences nécessaires. Tout de suite il a été intéressé et a voulu se lancer. Je lui ai conseillé de suivre d’abord une session de formation sur les pratiques du consulting et de progressivement acquérir des connaissances du milieu. Il a refusé et m’a dit qu’il à déjà suivi une vingtaine de formations aux nations unies, au Tchad, en Israël etc., dans sa carrière et qu’il était assez connu, avec des relations haut placées. Cela lui était suffisant.

C’était une erreur de sa part de penser comme cela. Lorsque je lui ai posé la question de savoir de qui était-il connu dans le milieu de consultant ? Il n’a pas su quoi me répondre. J’ai ensuite demandé comment comptait-il organiser son offre de consultation pour faire des propositions formelles aux entreprises, il n’a toujours rien répondu. J’ai conclu en lui disant d’expérience, même le plus grand chimiste, lorsqu’il détient la formule chimique de la bière la plus savoureuse au monde, il a besoin d’un Label pour qu’elle soit reconnue, brassée et mise en lumière pour être consommée de tous. A lui seul, même s’il la brasse, il ne pourra la vendre. Cela restera une formule dans son tiroir.

Ces trois moments d’échange pris parmi tant d’autre nous démontrent les limites qu’ont les prestataires de service intellectuel au Cameroun et les difficultés qu’ils traversent.

Aujourd’hui, avec l’optimisation de la productivité des entreprises et des besoins en nouvelles compétences à cause de la multiplication des changements, la pratique du métier de conseil  fait appel à des aptitudes fortes et pointues. Il n’est plus question pour les grandes organisations nationales et internationales de laisser transparaître des disparités dans la façon d’aborder certaines questions. L’heure est donc à l’uniformisation des pratiques et des façons de faire. En ce sens, la démarche uniformisée et la qualité normalisée de travail, priment donc sur le savoir et savoir-faire des prestataires de service intellectuel.

Cette obligation de conformité dans l’exercice du métier, amène le consultant à se repositionner, s’organiser, se former pour être reconnu dans un groupe de métiers et rester commerçable en matière de service. Elle permet également aux métiers du consulting de s’ouvrir à la formation et ainsi, de donner l’opportunité à toutes les personnes qui disposent d’un savoir et des connaissances à transmettre, d’acquérir la méthode et d’être reconnu par ceux qui sont dans le besoin.

Par ailleurs, dans le marché de prestation de service intellectuel,  les prestataires qui tirent leurs épingles du jeu dans cette ère de normalisation, caractérisée par une rude concurrence internationale, sont ceux qui appartiennent à un label reconnu, appartenance obtenue par la certification au référentiel d’un des métiers de ce label.

Mais Malheureusement, il est donné de constater que dans les pays d’Afrique noire francophone, les formations pour les métiers du conseil sont méconnues et quasi inexistantes, pourtant le besoin de professionnel reconnu continu de croître. Le déficit d’institut de formation référencé et autorisé à délivrer une certification, installé en Afrique noire francophone peut expliquer cette méconnaissance.

L’Institut de Certification des Professionnels de la Formation et de la Prestation de Service Intellectuel (ICPF&PSI) de France, à travers d’une part, sa convention de partenariat signée avec le cabinet GMS Consulting et d’autre part, leur accord de partenariat de référent, a entrepris de combler quelque peu ces lacunes et d’organiser au Cameroun, un programme de formation vers la certification des professionnels de la formation et de la prestation de service intellectuel.

  L’objectif de ce programme est dans un premier temps, d’offrir des formations inscrites au référentiel de certification de l’ICPF&PSI aux professionnels et à toute personne qui souhaite exercer une activité de conseil. Dans un second temps, conformément au champ de la certification délivrée par l’ICPF & PSI (ISO 17024), d’offrir aux stagiaires inscrits à l’une des formations ou aux professionnels souhaitant valoriser leurs expériences, la possibilité de préparer et soumettre à l’audit, une certification au catalogue de l’ICPF&PSI sur place au Cameroun et à un coût largement plus bas.

L’équipe de formateurs est composée de personnels expérimentés, des formateurs et consultants experts en normalisation et certification, de formateurs spécialisés en qualité de la formation. Les formateurs sont issus à la fois des milieux professionnels africains du consulting et de Pedagogic Agency de l’ICPF&PSI. Ces derniers mettent en commun leurs savoir-faire et expériences au service des stagiaires afin de les aider à renforcer davantage leurs compétences dans la prestation de service intellectuel.

 

 

Qui sommes-nous ?

Fondé par des formateurs et consultants, devenus experts en normalisation et certification,  L’ICPF&PSI est un organisme de certification de professionnel de la formation et du conseil.

Quel est notre domaine de compétence ?

Nous délivrons une certification qualité attachée à la personne physique qui permet au prestataire de formation et de conseil de :

  • Faire reconnaitre son expérience et de la valoriser sur le plan commercial ;
  • Etre référencé sur le catalogue des financeurs.

Le processus de certification d’ICPF&PSI est conforme à la norme ISO 17024 : 2012.

Quels sont nos réalisations ?

Aujourd’hui, ICPF&PSI compte plus de 650 certifiés. C’est un acteur majeur de la normalisation en formation avec les normes ISO 29990, NF X50-769.

La certification ICPF&PSI est inscrite sur la liste du CNEFOP satisfaisant au décret qualité du 30 Juin 2015.

Réseau de référent promoteurs de la démarche qualité.

Ils nous font confiance :

NESPRESSO, SMA, TTI SI, LINKS, CESI, BATIFORCES, ORION SANTE…

 

Qui sommes nous ?

Cabinet d’ingénierie de la formation et assistance conseil, fondé  autour des années 2002 par un groupe de consultants et Coach sous le nom GMS, qui deviendra ensuite GMS Consulting.

Quel est notre domaine de compétence ?

Nous sommes un cabinet spécialisé dans l’offre de formation continue aux travailleurs et des services aux entreprises.

Notre expérience s’est construite au travers de multiples projets réalisés au bénéfice des entreprises telles que TRANSIMEX, OLAM Cam, Groupe CIBLE, ADVANS Cameroun, CODIREL Cameroun, MEDCEM, SOVEPAC, UNIVERSAL Electrique, SMAG Gabon, TIGER Electronique (Gabon), Université d’Omar BONGO, etc.

Peu à peu, le cabinet s’est entouré d’une équipe pluridisciplinaire composée de Consultants et Experts qui conjuguent des efforts pour bâtir l’homme et le mettre au cœur des processus organisationnels et de développement.

Quelles sont nos réalisations ?

Aujourd’hui GMS Consulting c’est plus de 500 travailleurs formés et plus de 12 projets réalisés.

Notre souci est d’offrir en permanence des formations pointues et innovantes basées sur les normes et référentiels internationaux. Notre rôle est de construire le potentiel personnel et organisationnel pour faire du travailleur un acteur principal du développement de la compagnie pour laquelle il exerce.  L’une des missions que s’est donné le Cabinet au cours de cette année est de vulgariser les formations en prestation de service intellectuel et en Formation au Cameroun.

Fort de cette aspiration à relever de grands défis, GMS Consulting est devenu un partenaire privilégié de deux grandes organisations mondiales qui font de lui un acteur incontournable des certifications internationales de personnes physiques et organisations :

Notre vision, nos valeurs et notre mission en tant qu’entreprise responsable nous permettent au quotidien de prendre des décisions stratégiques et de bien penser nos choix.

Son intérêt pour un Consultants, un Consultant Formateur, Un Consultant Entrepreneur, un Consultants en Prestations de Services Intellectuels et pour leurs clients respectifs.

Contexte

La normalisation et la certification constituent, à l’instar des brevets par exemple, une nouvelle forme de codification de la connaissance. A ce titre, en favorisant le partage de l’innovation, elles contribuent à déplacer la frontière technologique et constituent un levier économique puissant.

Pour bien appréhender l’importance de la certification en prestation de service intellectuel, il faut d’abord comprendre les notions de normalisation (norme) et de certification.

Norme :

« Spécification technique, code de pratique ou tout autre document destiné à une application répétitive, approuvé par un organisme reconnu de normalisation et mis à la disposition du public » (ISO International Standard Organization)

« Donnée de référence résultant d’un choix collectif en vue de servir de base d’action pour la solution de problèmes répétitifs » (AFNOR)

Certification :

Procédure par laquelle une tierce partie donne une assurance écrite qu’une personne, un service, un produit ou un processus, est “conforme“ à des exigences spécifiées. Elle implique systématiquement l’intervention d’un organisme indépendant, distinct du fournisseur et du client.

Il existe 4 types de certification, à savoir :

  • La Certification de personne (attestation de compétences)
  • Certification de service (attestation de caractéristiques contrôlées)
  • Certification de produit (apposition d’une marque)
  • Certification d’entreprise (conformité des systèmes d’assurances qualité des entreprises aux normes internationales ISO 9000)

La certification en prestation de service intellectuel englobe deux types de certification à savoir : certification de personne physique et, certification de service. De ce fait, il ne suffit plus aujourd’hui que le service soit satisfaisant (c’est “la qualité“ ou attestation de caractéristiques contrôlées), il faut en plus que le prestataire qui l’exécute donne confiance en la façon dont il travaille (c’est “l’assurance qualité“ ou l’attestation de compétences)

En progression constante depuis 1990, la certification a gagné du terrain, il s’agissait d’abord de la normalisation ISO 9000 qui à touché durant les cinq premières années 90, une entreprise sur sept et pourrait toucher aujourd’hui près de deux entreprises sur trois. En France, la certification gagne de plus en plus des PME et PMI et se développe plus volontiers dans les sociétés de service. Elle s’étend surtout dans les secteurs de la formation et du conseil en venant garantir que le prestataire possède bien les compétences requises.

La Certification ICPF&PSI

La certification ICPF & PSI, attachée à la personne, est accessible quel que soit votre statut : profession libérale, salarié ou auto-entrepreneur. Avec ce certificat, vous pourrez faire reconnaître votre capacité à satisfaire vos clients, apprenants, commanditaires, acheteurs ou financeurs. Ils en auront la certitude. En menant cette démarche qualité, vous évoluerez sans cesse, en fonction des standards les plus exigeants, et vous vous distinguerez durablement.

Formateur - Animateur de formation  - Consultant Formateur – Consultant – Coach -  Assistant à maîtrise d’ouvrage - Conseiller en formation – Ingénieur en formation -Accompagnateur VAE – Mentor – Auditeur – Tuteur – Facilitateur - Prestataire de bilan de compétences – Concepteur - Chef de projet

Pourquoi être certifié ?

La certification proposée couvre la garantie qualité apportée dans l’exercice des métiers en formation et conseil. Jusqu’à 3 métiers peuvent être valorisés dans la démarche.

La certification n’est pas française en tant que telle mais elle couvre toutes les activités de formation/conseil réalisées en langue française. Elle est donc applicable à partir du moment où la prestation est réalisée en français partout dans le monde.

Elle permet également d’être référencé par tous les financeurs publics ou privés, de faire reconnaître votre professionnalisme, de satisfaire vos clients ou commanditaires, de développer durablement votre activité

En Afrique en général et au Cameroun en particulier, Il n’existe pas de référencement, mais, les clients (français, africains ou autres) pourront vérifier sur le site si le formateur/consultant détient bien la certification qualité. Elle lui permettra aussi, d’améliorer son organisation personnelle et de détenir un label pour se différencier et rassurer ses clients.

Il pourra Ainsi dire qu’un organisme travaillant sur la base d’une norme internationale le contrôle chaque année.

En général en Afrique, on a la culture du diplôme, seulement le diplôme on ne l’obtient qu’une seule fois pour toute la vie. C’est important, mais pas suffisant pour justifier des années de pratique ou d’exercice du métier ; par exemple, si vous avez juste votre diplôme de médecin et que vous n’exercez pas pendant 10 ans est-ce qu’un patient acceptera de se faire opérer par vous ? La certification permet d’attester en plus de la pratique professionnelle régulière.

 

 

 

 

Le référentiel ICPF & PSI intègre plusieurs critères auxquels il vous faudra pouvoir répondre :

Les Normes Utilisées

ISO 9000 : 2015 – Système de management de la qualité – Principes essentiels et vocabulaire

ISO 9001 : 2015 – Système de management de la qualité – Exigences

ISO 29990 : 2010 – Services de formation dans le cadre de l’éducation et de la formation non formelles – Exigences de base pour les prestataires de services

NF X50-750 : 2015 – Formation professionnelle – Terminologie

NF X50-760 : 2013 – Formation professionnelle – Service et prestation de service – Spécifications

NF X50-761 : 1998 – Formation professionnelle – Processus de réalisation d’une action de formation – Recommandations/Bonnes pratiques opérationnelles.

NF X50-769 : 2012 – Formation professionnelle – Organisme de formation – Informations relatives à l’offre

ISO 17024 : 2012 – Évaluation de la conformité – Exigences générales pour les organismes de certification procédant à la certification de personnes.

Il est délivré pour une durée de trois ans dans les termes de la demande sous réserve du paiement de la redevance annuelle et des résultats positifs de l’audit annuel.

Le certificat peut concerner trois fonctions voire plus sur demande.

Le certificat se décline sur trois niveaux en fonction de la durée de l’expérience :

  • Pratique entre 6 mois et 5 ans : Consultant/Formateur certifié agrée
  • Pratique entre 5 ans et 10 ans : Consultant/Formateur certifié confirmé
  • Pratique entre 10 ans et 5 plus : Consultant/Formateur certifié Expert

L’africain, voire le camerounais, a pour habitude de s’attribuer des titres en fonction de son ancienneté dans une activité. C’est ainsi que beaucoup de consultants africains se confient l’appellation ou le titre d’Expert après plusieurs années de pratique professionnelle d’un corps de métier, l’expertise étant soutenue par la durée de l’expérience adossée à un diplôme académique élevé.

Quand on a pensé son projet professionnel, on a beaucoup d’envies et beaucoup de doutes. Si l’on s’est fixé pour objectif d’être consultant, on s’interroge : comment ferais-je si je n’avais pas besoin d’argent ? Comment gagner un marché si je me lançais ? Quelle est la démarche pour organiser mes compétences et les vendre si j’avais le temps ? Que suis-je prêt(e) à investir pour faire de mon projet une réalité ? Nos aspirations auxquelles on ose donner voix se heurtent à des craintes plus ou moins rationnelles et à des contingences concrètes qui nous ramènent à une réalité parfois contraignante. On peut alors être tenté de replier les ailes que l’on sentait se déployer quelques instants auparavant.

Aujourd’hui, il ne suffit plus seulement  d’avoir des compétences et une grande expérience professionnelle pour se lancer dans une carrière de consultant ou celui de formateur, il faut en plus des compétences quant à la démarche et la pratique du métier. La formation de Consultant/Formateur vient répondre à plusieurs besoins :

  • Besoin de celui qui veut apprendre en permanence : être consultant ou formateur c’est avant tout être un passionné de l’apprentissage, à la pointe de son domaine d’activité, et qui apprend en continu : cela fait partie intégrante du métier ! Ce que vous investirez en temps dans cette recherche permanente vous sera rendu en valorisation de votre profil… et en plaisir de découvrir.
  • Besoin de celui qui a envie de transmettre :Après une première partie de carrière riche et passionnante, vous avez envie de communiquer ou de proposer votre envie et vos compétences à ceux qui en ont besoin. C’est un moteur puissant et cette intention généreuse vous donnera le sourire à chaque fois que vous réaliserez une prestation.
  • Besoin de celui qui souhaite devenir son propre patron : Etre formateur/consultant, c’est avoir une posture d’entrepreneur, être force de proposition, savoir développer sa clientèle, comprendre ses besoins et y répondre. Ensuite, on peut exercer en libéral, créer une entreprise, ou être salarié. Ce qui est certain, c’est que 2 ans après leur certification, 78% des formateurs/consultants exercent d’une manière ou d’une autre dans la formation.
  • Besoin d’avoir un titre valorisant !Déjà Consultant/formateur, votre évolution se heurte au besoin d’un titre professionnel de bon niveau. Ayant déjà exercé ou souhaitant exercer des responsabilités, vous voulez acquérir une certification à la hauteur de vos aspirations. Bref, vous vous voyez dans le haut du panier, et vous avez raison ! Le titre de formateur/consultant  certifié de niveau II (agrée) a permis à de nombreux candidats de faire progresser leur carrière : nouveau poste au sein de l’entreprise, avancement, CDI sur des postes de formateur, coordinateur, responsable de formation etc., création d’activité ou d’entreprise.
  • Besoin de celui qui souhaite professionnaliser sa pratique de la formation ou du conseil :Formateur ou animateur de formation occasionnel, Consultant indépendant ou entrepreneur,  vous aimez ce métier, vous savez mieux que personne que c’est un métier d’avenir et en plein devenir ;

Vous vous êtes formé par l’expérience et vous souhaitez aller plus loin/vite… en prenant le temps de vous former. De nombreux formateurs/consultants certifiés ont eu cette démarche qui s’est avéré un bon calcul pour accéder à des postes ou des organismes qui leur étaient jusque là interdits.

  • Besoin de celui qui souhaite faire un métier utile : les personnes animées d’un idéal et des valeurs seront nourries dans ce métier qui permet à des adultes de progresser, personnellement ou professionnellement.
  • Besoin de celui qui souhaite avoir une formation rapidement opérationnelle : les formations s’appuient sur l’expérience du stagiaire et sur un partage d’expérience avec les autres participants. la formation est tout de suite applicable même pendant les sessions de formation. vous amorcez un réseau qui permet souvent un démarrage d’activité rapide pour ceux qui le souhaitent. Certains formateurs/consultants ont une promesse de CDI avant même d’être certifiés, certains interviennent le lendemain même du passage devant le jury final, d’autres préfèrent prendre leur temps.
  • Besoin de celui qui aimerai faire un métier où il est en phase avec lui-même : La posture de Formateur/Consultant exige justement cette honnêteté vis-à-vis de soi-même, pour pouvoir être juste dans toutes les situations humaines rencontrées, qu’elles soient individuelles – questions, attentes, échanges avec un apprenant ou un partenaire. Dès lors que vous vous connaissez bien et exercez dans le respect de la déontologie professionnelle, une bonne partie de votre plus-value réside dans votre personnalité.
  • Besoin de celui qui veut gagner correctement sa vie : Tout dépend du domaine d’activité dans lequel vous comptez exercer, de votre réseau, de votre projet. De fait, 68% des formateurs/consultants certifiés interrogés ont gagné plus de 19 500 000 Frs CFA/an lors de leur deuxième année d’exercice.
  • Besoin de celui qui souhaite soumettre sa candidature à la certification : le parcours vers la certification exige d’être accompagné dans l’acquisition des fondamentaux nécessaires à l’audit. La formation s’appuie sur les exigences du parcours de certification.

 

 

 

La Pédagogie

Pour chaque session de formation, GMS Consulting choisit des professionnels spécialistes issus des milieux divers (des organisations internationales, des programmes des nations unies, des services techniques de l’administration, des cabinets conseils reconnus, des formateurs de formateurs…) dont le profil est édicté par ICPF&PSI par soumission de leur curriculum vitae et des documents administratifs demandés à cet effet. Un formateur expert spécialisé en qualité de la formation de l’ICPF&PSI est associé au groupe de formateurs.

Les méthodes d’enseignement sont fondées sur l’apport de connaissances et l’expérience professionnelle des formateurs, Il s’agit donc d’enrichir l’enseignement théorique proposé par des pratiques professionnelles confirmées. Les formations sont organisées sous forme d’exposés, de discussions, d’étude de cas, d’ateliers et d’échanges d’expérience.

Durant la formation, le stagiaire bénéficie d’une documentation appropriée comprenant l’ensemble des supports utilisés par les formateurs ou intervenants ainsi que des références bibliographiques. Les formations sont dispensées dans une ou plusieurs salles de formation modulables en fonction des activités pédagogiques prévues (études de cas, mise en situation, travaux de groupe, etc.)  et, durant les 3 jours de certification, dans une salle confortable.

Les participants ont accès au centre de documentation du Cabinet GSM Consulting, qui met à disposition un fonds documentaire avec tous ses rapports d’expertise et de consultation sur de nombreux domaines d’activités.

Les participants peuvent suivre les formations organisées par ce programme sous les formes suivantes :

Formation cycle court (02 à 05jours, durée maximale-40 heures)

Ces sessions visent d’abord à initier le stagiaire, prestataire néophyte ou occasionnel à l’importance d’une démarche dans l’activité de consulting, l’aider à capitaliser ses savoirs et savoir-faire et les rendre visible pour ceux qui en ont besoin. Elles permettent également d’initier les participants aux enjeux de la pratique du métier, et de les amener à maîtriser les pratiques et concepts de base afin d’appréhender la dimension technique de la prestation de service intellectuelle ou de la formation. Elles visent enfin, la professionnalisation des acteurs et des utilisateurs des prestations de service intellectuel (pratique comparée de démarche étrangère, spécificité liée à des secteurs d’activités…)

Formation cycle normal : 30 jours (durée maximale-150 heures)

Elle est destinée aux stagiaires qui se préparent à la certification internationale et qui n’ont aucune connaissance de base et des concepts types du métier. Elle vise à transmettre l’essentiel des fondamentaux de la démarche et à aider les participants à valoriser leurs singularités afin de les rendre visible. Les modules de cours dispensés dans ces sessions sont conformes aux exigences liées à la certification internationale. Elles donnent une connaissance approfondie de la pratique de la prestation de service intellectuel, connaissance qui sera soumise à la fin à un audit pour la certification.

Formation sur mesure

Certaines formations présentées dans le catalogue peuvent faire l’objet d’une adaptation, à la demande spécifique d’un candidat, d’une entreprise, d’une organisation ou d’un cabinet.

 

Pour la réalisation de ce programme, GMS Consulting s’appuie sur des partenaires de choix au nombre desquels il convient de citer :

  • L’Institut de Certification des Professionnels de la Formation et de la Prestation de Service Intellectuel (ICPF&PSI) de France
  • Pedagogic Agency centre de formation de l’ICPF&PSI de France
  • PECB du Canada
  • Institut de Spécialisation du PIDERC (ISP)

Les inscriptions : elles sont adressées à GMS Consulting par courriel électronique. La fiche est téléchargeable sur : wwwgeconsultingcm.com

Ou dans les bureaux de GMS Consulting situés à Douala Akwa au 2ème étage immeuble en face du palais Dicka Téléphone : 243032978 / 699819216 / 653872734

HAUT