RESPONSABLE ADMINISTRATIF & FINANCIER

Intitulé : Devenir Responsable/Directeur Administratif et Financier d’Entreprises (PME, PMI, ETI, Associations ou ONG) : Elargissez votre fonction

Durée : 18 jours de formation, 50 heures

VAE : Certification professionnelle

 

Présentation 

La fonction de Directeur Administratif et Financier (DAF) peut prendre de multiples formes car elle accompagne la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise : il arrive fréquemment que l’on soit expérimenté sur le cœur des responsabilités (comptabilité, contrôle budgétaire, finances et trésorerie…), mais que l’évolution de son entreprise conduise à un élargissement de la fonction.

De nombreux responsables en entreprise aspirent à la fonction de DAF. Le problème qu’ils rencontrent se situe surtout au niveau des compétences que requière cette fonction. Le poste de DAF nécessite des compétences en analyse financière, en gestion des risques, en gestion de trésorerie, en contrôle de gestion, en administration du personnel, en comptabilité, et en pilotage des projets.

Pouvoir réunir tous ces savoir-faire juste à partir d’une expérience professionnelle semble difficile dans la pratique et peut poser un handicap à celui qui souhaite devenir un DAF performant.

Pour apporter une réponse à ce besoin de compétence et pour accompagner ceux qui souhaitent devenir des DAF, le Cabinet GMS Consulting, vous propose un parcours de formation modulaire, adapté à vos besoins et aux besoins d’entreprises qui sont saisies de projets d’ingénierie financière et de projets d’optimisation de leurs bilans.

Cette formation à la particularité de se faire en 5 modules qui de manière indépendante représente chacun une formation complète certifiant.

Le participant en fonction de son besoin de compétence peut choisir le ou les module(s) qui peuvent répondre efficacement à son besoin.

 

 Programme

Module 1 (2jours) - Gestion de trésorerie : prévision, reporting et optimisation

Méthodes concrètes pour anticiper, prévoir et maitriser sa trésorerie

Mettre le cash au cœur de la stratégie financière de l’entreprise est aujourd’hui indispensable. Grâce à ce module, vous découvrirez des méthodes pertinentes de reporting de trésorerie et des outils d’aide  à la décision permettant d’optimiser ses disponibilités.

Objectifs opérationnels

  • Préciser les concepts de base de la trésorerie d’entreprise.
  • Piloter la performance cash de l’entreprise en transformant son résultat comptable en liquidité.
  • Établir et exploiter un reporting de trésorerie efficace et pertinent.

Compétences acquises

A l’issue de cette formation, les participants seront en mesure de gérer au mieux la trésorerie et de construire un reporting de trésorerie de leur entreprise.

Contenu

  • Maîtriser les enjeux de la trésorerie d’entreprise
  • Le rôle du trésorier dans l’entreprise
  • Rappel des concepts de base: solvabilité, liquidité…
  • Développer une culture cash dans l’entreprise en communiquant avec la sphère non financière
  • Différencier les trois niveaux d’analyse de la trésorerie d’entreprise
  • Tableaux de flux de trésorerie : méthodes directe et indirecte
  • Agrégats : BFR, EBE…
  • Ratios : ratio d’endettement, de remboursement de dette ….
  • Dégager du cash
  • Améliorer les fonds de roulement: stratégie d’investissement, optimisation des crédits
  • Optimiser son BFR : les postes stock, clients et fournisseurs
  • Quelques leviers d’optimisation possibles
  • Prévoir et budgéter sa trésorerie : les différentes horizons temps
  • Anticiper les besoins pluriannuels: investissement, cash-flow futurs
  • Construire le budget annuel et sa mensualisation
  • Suivre sa trésorerie au quotidien et prendre des décisions de placement / emprunt
  • Construire le tableau de suivi des risques
  • Le risque de change et de position de change
  • Le risque de cours
  • Le risque de contrepartie
  • Mettre en place de reporting de trésorerie et piloter par le cash
  • Les indicateurs de performance associés au reporting de trésorerie
  • Définir des plans d’action de trésorerie
  • Mise en place d’un reporting : démarche, fréquence, délais

Module 2 (2jours) - Ingénierie des opérations de haut de bilan

Enjeux et mécanismes de l’ingénierie financière

Financer son développement, acquérir une entreprise, lever des fonds propres sont autant de situations auxquelles une société peut être confrontée. Dans tous ces cas, la maîtrise des mécanismes de l’ingénierie financière de haut de bilan s’avère indispensable pour réussir son projet.

Objectifs opérationnels

  • Comprendre les enjeux liés aux opérations de haut de bilan.
  • Analyser les différents montages financiers.
  • Structurer l’entreprise en fonction de sa stratégie.

Compétences acquises

À l’issue de la formation, les participants seront en mesure d’identifier et définir leurs objectifs de financements, par type de financement, en fonction des spécificités propres à leur situation.

Contenu

  • Comprendre les stratégies capitalistiques
  • La création de valeur pour l’actionnaire et ses indicateurs
  • L’équilibre fonds propres/dettes et les mécanismes de l’effet de l’évier
  • Intégrer le risque financier avec les risques stratégiques et opérationnels
  • Mesurer les besoins financiers de l’entreprise
  • Savoir utiliser les prévisions financières dans une optique de financement
  • L’importance du tableau des flux prévisionnels de trésorerie
  • Optimiser les pistes de financement
  • L’ingénierie financière au service du financement de l’entreprise
  • L’ingénierie des financements : optimiser les équilibres et le rendement
  • Les financements disponibles : fonds propres, dette bancaire, émission obligataire dette mezzanine ou subordonnée
  • Mécanismes de l’augmentation de capital
  • Utiliser le LBO comme technique de financement d’une acquisition
  • Réussir la mise en place de ses financements dans la durée
  • Normes et ratios de références des financements bancaires
  • Les points clés à négocier
  • Faire entre un capital-investisseur au capital : comprendre le fonctionnement du capital investissement
  • Savoir négocier les clauses d’un pacte d’actionnaires

Module 3 (2 jours) - Réussir sa politique de croissance externe

Évaluer, analyser et suivre les risques

Toutes les études conduites en matière d’acquisition font le même constat : acquérir est une décision  d’investissement à hauts risques. Il est donc déterminant, pour le directeur administratif et financier d’une entreprise de maîtriser l’ensemble du processus d’acquisition, de l’évaluation au suivi des risques.

Objectifs opérationnels

  • Présenter les enjeux d’une politique de croissance externe.
  • Présenter les outils d’évaluation détaillée de l’entreprise.
  • Maîtriser les moyens de réduire l’ensemble des risques inhérents à ce type d’opérations.

Compétences acquises

À l’issue de la formation, les participants seront en mesure de piloter avec succès les différentes étapes d’une politique d’acquisition.

Contenu

  • Rappel des statistiques en matière de performances des acquisitions
  • Critères d’appréciation a priori de la qualité d’une acquisition
  • Critères usuels (Pay back – TRI – VAN)
  • TRI du projet – TRI de l’actionnaire
  • Critères spécifiques à la croissance externe
  • Cas pratique détaillé
  • Réduire les risques liés au process d’acquisition
  • Le recours à un conseil
  • Existence d’une procédure chez l’acquéreur
  • Réduire les risques à la détermination de la valeur
  • Détermination de la rentabilité en stand alone
  • Détermination des synergies et prise en compte des synergies
  • Cas pratique
  • Réduire les risques en amont du deal
  • Qualité des due diligences, des entretiens
  • Qualité de la Garantie d’Actif Passif (GAP)
  • Lien entre audit, GAP et prix offert
  • Réduire le risque de contre performance économique
  • Principe des earn-out
  • Difficultés de mise en œuvre, difficultés de mise en œuvre et garantie de passif
  • Réduire les risques induits par le financement de l’acquisition
  • Comment financer une acquisition ?
  • Utiliser une acquisition pour modifier son gearing
  • Différence entre financement corporate et financement LBO
  • Earn out et plan de financement

Module 4 (4 jours) - Le contrôle de gestion d’un centre de profit

L'analyse de la performance d’un business unit dans tous les secteurs d'activité

La démarche du contrôle de gestion repose sur des fondamentaux et sur des techniques standards. Le budget doit être construit en cohérence avec la stratégie et avec les objectifs, et rechercher la meilleure allocation des ressources pour un maximum d’efficacité. L’analytique, le contrôle budgétaire, les indicateurs, et l’analyse des performances doivent être professionnalisés selon des méthodes courantes et normées. Et, bien entendu, cela s’adapte aux spécificités sectorielles et d’entreprises.

Objectifs opérationnels

  • Analyser, cartographier et modéliser un centre de profit pour identifier les axes de performance.
  • Construire le budget, le présenter et le défendre. Illustrer sa cohérence avec les plans d’actions.
  • Préparer suivi analytique, contrôle budgétaire, reporting, indicateurs et tableau de bord.

Compétences acquises

Les participants abordent ou se perfectionnent dans le contrôle de gestion avec les outils et les méthodes standards, et avec le recul nécessaire à une démarche professionnelle performante.

Contenu 

  • Positionner le contrôle de gestion dans le management d’un centre de profit
  • Mesurer les attentes du management dans le contrôle de gestion
  • Décliner de la stratégie en budgets, le contrat d’objectifs et de moyens
  • Intégrer les objectifs du budget et du contrôle d’un centre de profit
  • Cartographier l’activité pour mieux analyser les causes des écarts
  • Exercices d’applications
  • Construire le budget d’un centre de profit
  • Maîtriser les techniques de construction budgétaires et d’optimisation d’activités
  • Distinguer coûts fixes / variables, coûts directs / indirects, marge, rentabilité
  • Simulations et modulations des hypothèses budgétaires
  • Exercices d’applications
  • Contrôle de gestion et comptabilité analytique
  • Comptabilité verticale (organigramme) et horizontale (processus, projets, affaires)
  • Unités d’œuvres, capacités de production, calcul de coûts, répartitions
  • Argumenter et négocier un budget, faire face aux arbitrages
  • Exercices d’applications
  • Présenter et argumenter un budget et un plan d’action
  • Maîtriser l’approche du management par les projets, par objectifs
  • Utiliser des documents clairs et chiffrés, synthétiques
  • Argumenter, négocier et gagner son budget, faire face aux arbitrages
  • Exercices de présentation
  • Préparer le suivi analytique, le contrôle budgétaire, le reporting, les indicateurs, le tableau de bord
  • Démarche d’animation et de contrôle de gestion de l’activité
  • Le contrôle budgétaire classique, l’analyse des écarts
  • Indicateurs économiques, indicateurs physiques et tableaux de bord
  • Exercices de présentations
  • Préparer le reporting, les indicateurs, le tableau de bord
  • Démarche d’animation et de contrôle de gestion de l’activité
  • Indicateurs économiques, indicateurs physiques et tableaux de bord : choisir et construire
  • Exercice d’applications
  • Le volet financier du contrôle de gestion
  • Les objectifs financiers donnés à un centre de profit : stocks, créances, dettes, …
  • Le contrôle de gestion est concerné par le BFR et la trésorerie
  • Exercice pratiques et de synthèse

Module 5 (4 jours) - Le Directeur finance/gestion et les projets de systèmes d’information

Piloter un projet SI

Le directeur financier et administratif  dans son rôle de contrôleur de gestion, à double titre, sur les systèmes d’information : en tant que clients et utilisateurs pour leurs besoins propres (modules financiers des ERP, le système d’information décisionnel au sens large), en tant que pilotes ou coordinateurs actifs de projets d’entreprise (mise en place d’ERP).

Objectifs opérationnels

  • Identifier les besoins propres du Directeur finance/gestion pour son métier (ex : trésorerie, gestion budgétaire, consolidation, reporting …) et choisir les outils adaptés.
  • Préciser la valeur ajoutée du Directeur Finance/gestion dans les grands projets d’entreprise tels les ERP.
  • Planifier la mise en œuvre et piloter des projets

 

Contenu 

  • Les domaines d’intervention du Directeur finance gestion
  • Le choix et la mise en œuvre des progiciels spécialisés dans les métiers finance et de gestion
  • L’aide au pilotage des grands projets transverses (ERP…)
  • Les composantes d’un SI finance-gestion
  • Le modèle économique et les processus métiers
  • Les règles de gestion
  • L’architecture décisionnelle
  • Le langage de gestion
  • Le schéma d’urbanisme et l’architecture fonctionnelle
  • Les différents types d’outils (progiciels spécialisés en finance, ERP, décisionnels…)
  • Projets spécialisés métier finance

(Trésorerie, Outils budgétaire, reporting/consolidation…)

  • L’expression de besoins
  • L’évaluation des écarts
  • Le choix des outils
  • Le pilotage

Projets ERP

  • Le caractère transversal des projets et l’importance d’une vision d’ensemble
  • La contribution du responsable finance/gestion
  • L’importance des référentiels
  • Processus
  • Données
  • Maintenance
  • Exercice pratique : Construction d’un dossier de référentiels
  • Le choix des outils
  • Critères fonctionnels et techniques
  • Apport des solutions cloud
  • Évaluation du ROI
  • Exercice pratique : Construction d’une grille de choix
  • Le Directeur Finance/gestion, maître d’ouvrage
  • Accompagnement du changement
  • Cadrage des choix stratégiques
  • Recettage des livrables
  • Positionnement par rapport à la maîtrise d’œuvre

Exercice pratique : Construction d’un plan de projet

  • Impact des nouvelles technologies numériques sur les projets (big data, cloud, dématérialisation)
  • Impacts techniques
  • Impacts sur l’organisation

 

Public concerné

Cette formation s’adresse à tous, mais il est préférable pour bien l’assimiler, d’avoir une pratique professionnelle de la finance d’entreprise et des connaissances en mécanisme d’évaluation.

Elle s’adresse également aux Directeurs financiers et dirigeants, aux Contrôleurs de gestion aux Crédit managers, aux Trésoriers, Comptable, Responsables du développement, Responsables de divisions chargés de conduire et d’intégrer des acquisitions…

Méthode pédagogique 

La formation associe théorie et résolution de cas pratiques tirés de l’actualité financière. Tour de table très varié, beaucoup d’échanges.

Une mise en perspective et les clés de raisonnement très claires. Formation concrète basée sur la pratique. Les participants repartent avec des outils qu’ils peuvent directement utiliser dans leur entreprise.

Date de la prochaine session : demander le planning

Effectif maxi : Dix (10)/groupe

Lieu de formation en présentiel : Douala /Yaoundé

 Matériel didactique exigé au candidat

  • 1 laptop
  • Registre + Stylo

 

HAUT